La grève au CN prend fin

CN

La grève au CN est terminée. Les quelque 3 000 cheminots reprendront le travail dès demain matin 6h après 7 jours de grève.

Les deux partis ont signé une entente de principe un peu avant 10h mardi matin. Les cheminots demandaient notamment des horaires de travail plus flexibles pour des questions de santé et sécurité. La dernière convention collective était échue depuis le 23 juillet.

« Je suis heureux d’annoncer que nous avons conclu une entente de principe avec le CN. Je tiens à remercier nos membres pour leur incroyable courage et leur solidarité. J’aimerais également remercier toutes les sections locales des Teamsters, tous les autres syndicats et les membres du public qui nous ont appuyés sur les lignes de piquetage. » - François Laporte, président Teamsters Canada

Plusieurs dizaines d'employés du CN ont manifesté ce matin devant le siège social de l'entreprise à Montréal.

LES AGRICULTEURS DEMANDENT DE L'AIDE

De nombreux agriculteurs ont poussé un soupir de soulagement à l'annonce de l'entente. Ils manifestent depuis 2 jours à Montréal pour un règlement rapide du conflit. La grève a eu d'importants impacts sur les réserves de propane. Le gaz est nécessaire pour faire sécher le grain et pour chauffer les bâtiments occupés par les animaux.

Le ministre de l'Agriculture André Lamontagne rencontrera plusieurs agriculteurs aujourd'hui pour faire le point. L'Association des producteurs de grains demande de l'aide financière pour traverser la crise. 300 M$ de culture n'auraient toujours pas été ramassés dans les champs en raison de la neige et du manque de propane. 

"La gaieté est cachée dans le fond du placard. Les gens sont extrêmement anxieux. Certaines entreprises ne pourront pas survivre à 2019." - Christian Overbeek, président des Producteurs de grains du Québec

L'année 2019 pourrait être catastrophique notamment pour la culture de maïs.