La mairesse de Longueuil atteinte de la COVID-19, plusieurs élus en isolement

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, en 2019.

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, a contracté la COVID-19 et est en isolement pour au moins 10 jours. Elle en a fait l'annonce par voie de communiqué mardi matin.

 

Mme Parent a subi un test de dépistage samedi et reçu son diagnostic dimanche. Elle avait commencé à ressentir des symptômes légers vendredi et n'a pas pris de chance en allant se faire tester dès le lendemain, ayant été informée d'un résultat positif chez une personne qu'elle avait côtoyée.

La mairesse se porte bien dans les circonstances. Son attachée de presse, Alexandra Lapierre, nous indique que « les symptômes légers demeurent et ne se sont pas accentués depuis leur apparition ».

Sylvie Parent poursuivra son travail à distance, mais devra par contre annuler certains engagements. Elle sera évidemment en isolement pendant au moins 10 jours, conformément aux directives de la Santé publique.

« J'entends continuer mon travail par vidéoconférence, notamment pour les affaires quotidiennes de la Ville, les rencontres des diverses instances et les activités de représentations lorsque ce sera possible virtuellement. Je devrai par contre annuler ma présence aux événements nécessitant une présence physique. Je reprendrai mes activités normales lorsque j'aurai le feu vert de la Santé publique. »

- Sylvie Parent, mairesse de Longueuil (par voie de communiqué)

Sylvie Parent a profité de l'occasion pour réitérer l'importance de respecter les règles de distanciation et les directives de la Santé publique.

Plusieurs élus en isolement

Les ministres du gouvernement Legault, François Bonnardel, Simon Jolin-Barrette et Chantal Rouleau ont dû se placer en isolement le temps d'être testés. 

Même chose pour le député caquiste, Ian Lafrenière, le maire de Laval, Marc Demers, la mairesse de Brossard, Doreen Assaad et la députée indépendante, Catherine Fournier. 

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, se met également en isolement préventif puisqu'elle a été en contact avec la ministre Rouleau. 

La députée solidaire, Ruba Ghazal, est aussi en retrait préventif pour avoir cotoyé le ministre Jolin-Barrette.

La deuxième vague de COVID-19 serait aux portes du Québec. 216 nouveaux cas ont été rapportés par la Santé publique hier

(Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher, journaliste Bell Média Montréal)