Les abandons de lapins domestiques ont doublé en 2021 en Montérégie

lapins-2018

Le nombre de lapins domestiques abandonnés sur la Rive-Sud de Montréal a doublé l'an dernier par rapport à 2020, selon l'organisme Sauvetage lapins errants. La problématique serait si présente que des colonies de lapins non stérilisées se sont formées à Saint-Jean-sur-Richelieu et le secteur Saint-Hubert de Longueuil. 

L'organisme a recueilli plus de 100 lapins l'an dernier, notamment à Saint-Hyacinthe, Saint-Hubert, Saint-Jean et Valleyfield par rapport 59 l'an dernier.  Et cette tendance se maintient en 2022. 

Une situation qui n'est pas étrangère au fait que les gens adoptent plus en pandémie lorsqu'ils sont seuls, que certains propriétaires ne stérilisent pas les animaux et qu'ils croient qu'un lapin domestique peut survivre sans soins dans l'environnement urbain.  

Contrairement à la croyance populaire, les lapins domestiques peuvent difficilement survivre au froid et peuvent contracter la pododermatite et avoir des vers intestinaux. 

Carolane Besner est cofondatrice de Sauvetage lapins errants: selon elle, la solution passe par la stérilisation et une meilleure responsabilisation. 

Malheureusement, la pénurie de vétérinaires et le manque de places dans les refuges de la Montérégie accentuent la problématique, selon l'organisme.