Les premiers départs du REM sur la Rive-Sud repoussés à l'automne

Réseau express métropolitain REM

Les usagers du transport en commun de la Rive-Sud devront s'y faire: les premiers départs du Réseau express métropolitain qui étaient prévus l'été prochain en Montérégie sont reportés à l'automne, possiblement après la rentrée scolaire.  

Dans un premier temps, il était prévu que le train rapide circule entre Brossard et le centre-ville de Montréal, avant la fin de 2021.

Rapidement, en raison de la pandémie, CDPQ Infra avait dû revoir l'échéancier. 

De nouveaux imprévus liés à la pandémie forcent donc le consortium à repousser sa mise en service, notamment l'absence d'employés en arrêt de travail en raison de la COVID-19, selon plusieurs sources. 

Il y a aussi des enjeux d’approvisionnement qui compliquent les choses.

La première antenne comprendra six stations, en plus de la traversée du fleuve via le nouveau pont Samuel-De Champlain. 

La facture du projet continue de grimper: elle était de 5,5 milliards de dollars en 2016 et s'établirait maintenant à tout près de 7 milliards, selon Radio-Canada. 

Dans les derniers jours, les travailleurs du REM ont installé les dernières poutres permettant de relier la structure aérienne de la Rive-Sud à la Gare Centrale à Montréal.