Meurtre de Manon Boisvert: un poste de commandement érigé à Longueuil

Manon Boisvert

On en sait un peu plus sur les circonstances entourant le meurtre de Manon Boisvert. La Longueuilloise de 54 ans a été victime du premier féminicide de l'année.

Cette mère de trois grands enfants, dont un ado, n'aurait pas été ciblée par hasard. Elle a été tuée trois jours avant d'être découverte à bord de sa voiture, une Toyota Echo bleue datant de 2003. Ça s'est donc passé dans la soirée du dimanche 2 janvier.

C'est ce que confirme la police de Longueuil qui déploie son poste de commandement toute la journée dans le stationnement de la Caisse Desjardins du boulevard Roland-Therrien, où s'est déroulé le drame. 

Le but est de rencontrer des témoins pour faire progresser l'enquête. 

Le corps de la dame apparemment sans histoire portait des marques de violence alors qu'elle était sur le siège du conducteur. Elle aurait possiblement eu la gorge tranchée, selon le Journal de Montréal.

On ignore toujours pour l'instant le lien avec son agresseur et ce qui a mené au meurtre, à quelques coins de rue de chez elle. 

Aucun suspect n'a encore été arrêté et des bandes vidéo de caméras de surveillance sont étudiées afin de trouver des indices. 

Ceux qui ne sont pas en mesure de se déplacer au poste de commandement peuvent contacter le Service de police de l'agglomération de Longueuil en toute confidentialité au 450 463-7211.

Avec la collaboration de Jean-François Desautels, journaliste Noovo Info