Mince excédent de 1,7M$ pour Saint-Hyacinthe en 2021

Courtoisie-L'hôtel de ville de Saint-Hyacinthe

La Ville de Saint-Hyacinthe a terminé l'année 2021 avec un léger surplus de 1,7M$.   Le maire André Beauregard reste prudent en 2022: la Ville doit financer la construction de la nouvelle bibliothèque dans l'ancien siège social des caisses et en partie et souhaite toujours réaménager la future Promenade Gerard Côté, avec l'aide des gouvernements.  

Les revenus de l’exercice financier ont été de 126M$, une augmentation de 9,97 % par rapport à ce qui était prévu au budget de 2020. 

C'est en grande partie à cause de la vigueur de l'immobilier, qui a permis de générer de nouveaux revenus. 

La taxe de bienvenue (droits de mutation) a permis à l'administration d'engranger 3,3 millions additionnels alors que les revenus de taxes et de tarification ont permis de dégager 11,4 millions de dollars. 

Du côté des dépenses et des affectations, elles ont été en hausse de 8,43 %.  

Augmentation de la dette

La dette à long terme a considérablement augmenté de 16,9 M$  pour s'établir à 61,7 millions de dollars. 

C'est que la Ville a financé en partie l’étagement ferroviaire dans l’axe du boulevard Casavant Ouest pour un montant de 20,2M$. 

Le nouveau tunnel Casavant était attendu des automobilistes: il a permis d'améliorer la fluidité en plus de relier le nord de la ville et le secteur Douville.

Des milliers d'automobilistes maskoutains passent dans ce secteur, autant des étudiants que des industriels et certains éprouvaient bien des maux de tête aux heures de pointe.