PHOTOS: Appel à l'aide au Domaine Scout de Saint-Louis-de-France

domaine scout st-louis-de-france3 facebook

L'orage qui a frappé Trois-Rivières, mardi après-midi, a laissé ses traces à de nombreux endroits. Dans le secteur Saint-Louis-de-France, le Domaine Scout a été lourdement endommagé.

Les employés du site n'ont pu que constater l'ampleur des dégâts, mercredi matin. De nombreux sentiers sont devenus impraticables et plusieurs aires d'activités ont été abimées.

« C'est approximativement 3500 arbres qui ont été couchés sur le terrain. La plupart de mes plateaux d'activités sont détruits ou passablement très endommagés », a constaté le coordonnateur Sébastien Johnson.

Alors que le domaine accueille des élèves d'ici la fin de l'année scolaire et un camp de jour dès la fin juin, l'ensemble des opérations est maintenant compromis. Sébastien Johnson lance donc un appel à l'aide à l'ensemble de la population afin de nettoyer le site.

« À tous les gens, les entrepreneurs, les émondeurs, les familles, on a besoin d'aide. Je ne sais pas comment on va faire sans l'aide de la communauté. Nous sommes au 1295 chemin des Pins, à Trois-Rivières, pour accueillir les bras et les mains qui seront disponibles. »

Domaine Scout de Saint-Louis-de-France

Domaine Scout de Saint-Louis-de-France

Domaine Scout de Saint-Louis-de-France

Bilan et nettoyage à Trois-Rivières

Mardi soir, la Ville de Trois-Rivières est passée bien près de déclarer l'État d'urgence, puisque les services d'urgences étaient carrément débordés, tout comme les employés municipaux déployés sur le terrain. Le service 311 a reçu pas moins de 875 appels en quelques heures pour des arbres cassés, des feux de circulation tombés ou des fils électriques sur la chaussée.

Sur la rue Père-Daniel, Isabelle Provençal a eu toute une frousse lorsque sa voiture est restée prise dans l'eau. C'est un policier qui l'a finalement aidé à sortir de sa voiture, avant qu'elle ne disparaisse sous l'eau.

« Au moment de prendre les premières photos avec l'eau qui montait, je ne me doutais pas de l'ampleur que ça allait prendre, a-t-elle raconté sur Facebook. L'eau a rapidement monté et j'étais complètement prise à l'intérieur. L'eau était rendue à mes épaules et j'avais beau frapper et pousser partout, je ne voyais aucune façon d'en sortir. La seule chose qui m'importe présentement, c'est de remercier le policier qui est venu me sortir à la nage en forçant ma porte alors que j'étais complètement paniquée », conclut Isabelle Provençal.

Courtoisie

Isabelle Provençal

Isabelle Provençal

Des débrits et de l'eau en grande quantité

Mercredi, les émondeurs et experts en après sinistres étaient déjà nombreux à s'affairer à nettoyer les terrains et les rues. Plusieurs Trifluviens ont aussi vu leur maison ou leur appartement être inondés.

Facebook

Karine Dumont

Facebook