Pornographie juvénile: un récidiviste arrêté à Saint-Roch-de-Richelieu

porno juv

Les policiers de la Sureté du Québec viennent d'arrêter un récidiviste de la pornographie juvénile à Saint-Roch-de-Richelieu, hier. Jean-Francois Agnaud, 40 ans est officiellement accusé de possession et distribution de pornographie juvénile, pour une deuxième fois en moins de 8 ans. 

L'homme a déjà défrayé la manchette et est connu des milieux policiers: en octobre 2016, Agnaud avait écopé d'une peine discontinue de 90 jours à purger sur 45 semaines, au palais de justice de Sorel-Tracy pour ce même genre d'infraction. 

Il avait été arrêté lors d'une vaste frappe contre l'exploitation sexuelle menée par la SQ dans plusieurs régions: il y avait près de 8000 fichiers illégaux dans son ordinateur.

Au terme du procès, il avait ensuite été inscrit au registre des délinquants à perpétuité. 

Jean-François Agnaud, 40 ans, a comparu dans cette nouvelle affaire aujourd'hui au palais de justice de Sorel-Tracy pour faire face à des accusations de possession et distribution de pornographie juvénile, d'avoir accédé à de la pornographie juvénile et de bris de conditions. 

Les policiers ont réalisé une perquisition au domicile du suspect et du matériel informatique a été saisi pour analyse.