Projet Marbre: 5 individus ont comparu pour trafic de drogues

Police de Longueuil

5 suspects arrêtés lors du Projet Marbre ont comparu une première fois à Longueuil.  Une sixième personne a été arrêtée dans cette importante frappe contre la drogue sur la Rive-Sud et doit comparître demain.

 

Un homme de 55 ans, qui serait un proche d'un autre individu pincé hier par le Service de police de l'Agglomération de Longueuil doit comparaître demain (29 novembre).

Il est libre en attendant sa comparution et pourrait faire face à des accusations de possession simple de stupéfiants et de possession d'armes.

Les cinq autres individus impliqués dans ce qui serait un important réseau de trafic de cocaïne, trois femmes et deux hommes de 17 à 49 ans, ont comparu ce matin à Longueuil.

Il s'agit de Danick Honesti St-Pierre (25 ans), Alain Jr Dupuis (24 ans) Mélissa Auclair-Courcy (25 ans), Caroline Fichaud (49 ans) et d'une mineure de 17 ans interpellée par les policiers

Ils ont tous été remis en liberté moyennant des conditions très strictes notamment celles de respecter un couvre-feu, ne pas posséder d'armes et de drogues

Danick Honesti-St-Pierre revient en cour demain tandis que les 4 autres doivent revenir au tribunal le 23 janvier 2020.     

Les policiers ont mis la main sur tout un butin dans les quatre résidences de Brossard, Saint-Hubert et Longueuil qui ont été perquisitionnées toute la journée hier, dont des armes.

« Plusieurs éléments qui étaient visés par les mandats de perquisition ont été récupérés, ont été trouvés. De l'argent canadien, de la cocaïne, de la marijuana, des drogues de synthèses ont également été saisis, en plus des cinq véhicules qui étaient initialement visés. »

- L'agent Francois Boucher de la police de Longueuil

Il est toujours possible de transmettre de l'information sur des activités criminelles de façon anonyme en contactant la ligne Info-Azimut au (450) 646-8500.

Avec la collaboration de Jean-François Desaulniers, journaliste Bell Media