Reconfinement et vaccination: le point avec Docteure Julie Loslier

Vaccination

Bien des questions subsistent chez les citoyens de la Montérégie au lendemain de l'annonce de couvre-feu décrétée par le gouvernement Legault dès samedi de même que cette nouvelle phase de reconfinement jusqu'au 8 février. La directrice de la santé publique de la Montérégie Docteure Julie Loslier a répondu à plusieurs interrogations concernant les écoles, les foyers de contagion et la cadence de vaccination dans la région.

Rappelons que les commerces non essentiels demeureront fermés tandis que ceux qui resteront ouverts, dont les épiceries et dépanneurs, devront fermer leurs portes plus tôt, à 19h30, à l'exception des pharmacies et stations-services qui auront le même horaire qu'avant. Les restaurants pourront continuer la livraison.

 La cueillette en bordure de rue sera permise pour les commerces non essentiels. Dès samedi le 9 janvier, un couvre-feu sera désormais en vigueur. Entre 20 heures et 5 heures du matin, il sera interdit à quiconque de se déplacer hors de son lieu de résidence, hormis dans le cas d’exceptions justifiant le déplacement.

Pour le reste, la Montérégie compose encore avec des taux très élevés d'infection selon la Direction de santé publique: du 30 décembre au 5 janvier 2020, 2402 cas se sont ajoutés à la liste. L'agglomération de Longueuil compte 555 nouveaux cas, Brossard en compte 200, 380 à Saint-Hyacinthe et 184 à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Du côté des milieux de vie privés pour aînés, on compte toujours une éclosion majeure avec 93 résidents atteints de COVID 19 au Pavillon Beauharnois et 73 cas aux Jardins de la Gare de Saint-Hyacinthe.

Or, selon la directrice de la santé publique, Docteure Julie Loslier, même si les chiffres des corps policiers ne font pas état d'un nombre important de rassemblements illégaux en Montérégie pendant les Fêtes, la transmission n'est pas si concentrée dans les milieux de travail ou dans les CHSLD, comme c'était le cas en septembre 2020.

Selon elle, il faut plus que jamais protéger la capacité hospitalière de la Montérégie, malgré un train de mesures annoncées en décembre.  

«Ca circule encore énormément et cela met de la pression sur nos hôpitaux. Nous espérions que les mesures de décembre allaient faire en sorte d'abaisser le nombre de cas. Notre plateau est d'environ 380 cas par jour, il est très inconfortable, il faut que ca baisse. La transmission de nos nouveaux cas est très communautaire. Habituellement, le tiers des nouveaux cas sont dans les milieux de travail et pour aînés mais environ 15% des nouveaux cas sont liés à des éclosions. Ca veut dire des éclosions dans des domiciles, des contacts étroits et non pas simplement de la contamination dans les milieux de travail ou milieux de vie. Les chiffres montrent qu'il y a eu des contacts sociaux dans le temps des Fêtes, même si les statistiques des policiers de la région ne font pas état de grands rassemblements »

Docteure Julie Loslier, directrice de la santé publique de la Montérégie

La vaccination va bon train mais on espère augmenter la cadence

La vaccination bat son plein depuis lundi dans plusieurs CHSLD et milieux de vie de la Montérégie. Docteure Julie Loslier est très optimiste à cet égard, avec la cadence qui est déjà en augmentation.

La Montérégie dispose cette semaine de 5 000 doses du vaccin de Moderna utilisées par des équipes mobiles  qui vaccine des résidents en CHSLD, ressources intermédiaires et ressources de type familial.

La vaccination a commencé lundi sur le territoire du CISSS de la Montérégie-Ouest et mardi sur le territoire du CISSS de la Montérégie-Est et du CISSS de la Montérégie-Centre.

La vaccination des travailleurs du réseau hospitalier débute aussi cette semaine. 

«Nous avons déjà 7500 personnes vaccinées en Montérégie. J'ai l'impression qu'au fur et à mesure nous allons battre des records, ca accélère très rapidement. Hier uniquement,  1900 personnes ont été vaccinées. Nos équipes mobiles se déplacenet dans les CHSLD à raison de 10 CHSLD par jour et ca risque d'augmenter dès la semaine prochaine. En résidences et CHSLD, ce sont les vaccins de Moderna qui sont utilisés»

Docteure Julie Loslier, directrice de la santé publique de la Montérégie

En plus des quelque 4400 doses qui avaient été mises de côté pour le rappel de vaccin aux employés vaccinés en décembre, le CISSS dispose d'environ 3900 doses supplémentaires pour la vaccination des employés. 

Santé publique de la Montérégie: La directrice de santé publique de la Montérégie docteure Julie Loslier

Santé publique de la Montérégie: La directrice de santé publique de la Montérégie docteure Julie Loslier

 

En terminant, voici tout ce qu'il faut savoir sur la situation de la COVID-19 en ce 7 janvier 2020.