Rishaun Ramsahai pourrait avoir fait plusieurs victimes de leurre

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil cherche d'autres victimes potentielles de Rishaun Ramsahai, arrêté pour leurre informatique.

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil cherche d'autres victimes potentielles de Rishaun Ramsahai, arrêté pour leurre informatique. Il pourrait avoir fait des victimes sur la Rive-Sud de Montréal. 

 

Une seule victime a été formellement identifiée jusqu'à maintenant. L'homme de 23 ans utilisait les réseaux sociaux pour entrer en contact avec elle et commettre des infractions de nature sexuelle et menaçante.

Ramsahai utilisait différents pseudonymes et réseaux sociaux pour perpétrer ses crimes, comme Facebook, Instagram et Snapchat. Il entamait la conversation et établissait un lien d'amitié avant de faire des demandes sexuellement explicites auprès de la victime.

Une seule plainte à son endroit a été déposée en août dernier. Il était activement recherché depuis et a été arrêté jeudi dernier par la police provinciale de l'Ontario, en collaboration avec le SPAL. Les unités spécialisées des services de police de Durham Regional Police et London Police Service ont aussi été mises à contribution.

Le porte-parole de la police de Longueuil, François Boucher, lance aussi un message de prévention quant à l'option de géolocalisation sur nos appareils.

« C'est un élément particulier qui était utilisé par le suspect dans ce cas-ci. On veut sensibiliser au fait de ne pas partager sa localisation, ni les endroits fréquentés, ou tout élément qui permettrait d'être en mesure de retracer facilement la personne. »

- François Boucher, agent relationniste au SPAL

Des victimes dans le monde?

Ramsahai pourrait avoir fait plusieurs victimes à travers le monde, notamment au Canada, aux États-Unis et en Europe, avant et après août 2019. La police de Longueuil demande l'aide du public pour tenter d'entrer en contact avec ces personnes.

Le suspect a été ramené au Québec et doit comparaitre ce matin au palais de justice de Longueuil pour faire face à diverses accusations dont leurre au moyen d'un ordinateur, d'incitation à des contacts sexuels et d'avoir proféré des menaces.

L'homme de 23 ans a des antécédents en la matière. Il avait été condamné à une peine de prison de deux ans moins un jour en 2017 pour des délits similaires. Il lui était d'ailleurs interdit depuis d'utiliser Internet et de communiquer avec des jeunes de moins de 16 ans.

Si vous avez des informations, contactez le Service de police de l'agglomération de Longueuil de façon anonyme au (450) 463-7211.