Saguenay: Deux rassemblements illégaux à la même adresse en 3 jours

Gyrophares

Le Service de police de Saguenay sera plus sévère dans l'application des mesures imposées par le gouvernement en zone rouge en raison de la situation qui s'aggrave au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Visiblement, le message ne passe pas chez certains individus, c'est le cas de ce propriétaire de Chicoutimi qui a reçu deux amendes en trois jours pour des rassemblements illégaux.

C'est un citoyen qui alerté les policiers vers 15h40 hier, constatant que plusieurs véhicules se trouvaient face à une résidence de la rue Émile-Nelligan. Les policiers se sont déplacés et ont remis trois amendes s'élevant à 1 546 $ aux personnes qui se trouvaient sur les lieux.

C'est la deuxième fois que les agents se présentaient à cette adresse puisque dans la nuit de vendredi à samedi, le propriétaire avait déjà reçu un constat d'infraction pour un rassemblement illégal.

Le porte-parole du Service de police de Saguenay, Bruno Cormier, explique que les policiers séviront davantage s'ils sont témoins de comportements qui vont à l'encontre des règles sanitaires. 

«Dans le passé, on avisait, on prévenait et on expliquait le décret, mais là, on pense que les gens connaissent très bien ce qu'ils n'ont pas le droit de faire. Fort possiblement qu'il y aura plus d'émissions de billets que d'avertissements dans le futur.» 

Rappelons qu'au cours de la fin de semaine, la centrale policière de Saguenay a reçu 25 appels de dénonciation pour des regroupements illégaux et deux d'entre eux se sont avérés fondés.