SANTÉ: 1 000 infirmières à temps plein arrivent en renfort

Christian Dubé

«Les renforts arrivent» en santé selon le ministre Christian Dubé.  Plus de 1 000 infirmières supplémentaires sont prêtes, dès maintenant, à travailler à temps plein après l'annonce d'un milliard de dollars en primes pour combattre la pénurie de main-d'oeuvre.

Sur les 1 007 nouvelles infirmières à temps plein, 720 travaillaient déjà à temps partiel. À cela s'ajoutent 231 nouvelles embauches et 56 retraités qui ont décidé de remettre l'uniforme pour reprendre le travail. C'est un véritable succès pour le ministre deux semaines après l'annonce d'importants bonis pour stimuler le recrutement. 

«Chaque fois qu'une personne qui faisait 2 jours passe à 4 ou 5 jours de travail qui est l'équivalent d'un temps complet, c'est une personne de plus. J'ai 700 personnes de plus qui grâce au rehaussement vont enlever la pression sur le temps supplémentaire obligatoire. Je trouve que c'est une excellente nouvelle.» - Christian Dubé, ministre de la Santé

Plus de 1 900 candidatures pour de nouvelles embauches sont également à l'étude selon le ministre de la Santé Christian Dubé. Québec est à la recherche de 4 000 infirmières pour combler notamment les nombreux départs dans les agences privées liés à la pandémie.

 

PAS DE COMPROMIS POUR LE 15 OCTOBRE

Malgré la menace de perdre plus de 25 000 travailleurs de la santé non vaccinés dans le réseau public à compter du 15 octobre, Christian Dubé refuse tout compromis sur la vaccination obligatoire. Plusieurs centres pour aînés appréhendent des bris de service lors de l'entrée en vigueur de la vaccination obligatoire.

Le ministre de la Santé rappelle qu'il reste encore une semaine pour améliorer la situation. Il avait cependant ce message pour les nombreux travailleurs qui refusent de s'immuniser contre la COVID-19.

«Allez vous faire vacciner parce que plus vous allez attendre, plus votre pénalité va être grande. Je pense que dans certains cas les employés n'ont peut-être pas réalisé l'ampleur des pénalités qu'ils auront s'ils s'absentent.» - Christian Dubé, ministre de la Santé

Le ministre dit avoir mobilisé l'ensemble du réseau pour prévenir l'absentéisme passé le 15 octobre. Sur les 25 000 travailleurs non vaccinés, environ 12 000 d'entre eux ont reçu leur première dose de sérum selon Christian Dubé.