Un 2e rorqual à Montréal

Un deuxième petit rorqual aurait été aperçu à Montréal, mercredi, a appris Noovo Info. - Morgan Lowrie | La Presse canadienne

Pas un, mais bien deux petits rorquals nagent présentement dans le fleuve St-Laurent à Montréal. Une 2e jeune baleine est arrivée aujourd'hui dans la métropole, confirme le Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins.

Elle a été aperçue à plusieurs reprises, remontant le fleuve. Sa présence a d'abord été signalée dans le secteur de Trois-Rivières, puis à la hauteur de Varennes et vers 12h30, à la hauteur du quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal.

Ce 2e rorqual pourrait maintenant se trouver dans le même secteur que le premier, soit près de l'ile Sainte-Hélène. Une équipe a été dépêchée sur place pour tenter de le localiser et de suivre ses déplacements.

Les dimensions de ce deuxième animal ne sont pas encore connues, mais il serait de petite taille.

«Cette deuxième observation est encore plus surprenante que la première. La présence d’un petit rorqual dans cette portion du fleuve est déjà un événement rare en soi. Ce deuxième animal soulève des questions pour lesquelles on n’a pas pour le moment de réponse claire, d’où l’importance de documenter ces cas avec attention» -Robert Michaud, directeur scientifique du Groupe de Recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM)

Le groupe indique toutefois que l’arrivée de ce deuxième animal n’entraîne pas de changement dans le plan d’action. Aucune opération de sauvetage n'est prévue. Les experts documentent leur présence et leur état et la surveillance se fait depuis la rive.

Des avis à la navigation sont émis régulièrement pour signaler leur position et limiter au maximum les dérangements. L’intention du GREMM est donc de laisser à ces deux animaux sauvages les meilleures chances de retrouver leur chemin et de repartir vers l’aval.

Le premier rorqual va bien

Le premier petit rorqual, arrivé dimanche dans le Vieux-Port de Montréal, a passé une bonne partie de sa journée au niveau de l’ile Sainte-Hélène, faisant du sur-place dans le courant.

Le Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins indique qu'il semble toujours en bonne santé et en bonne condition physique. Il mesurerait environ 3,4m, ce qui correspond à un juvénile entre 0 et 2 ans.

Le cétacé était très actif hier. Il sortait de l'eau environ toutes les minutes devant les nombreux curieux rassemblés sur la rive pour le voir.