Un conflit entre gangs force l'évacuation des Galeries d'Anjou

Gyrophares

La soirée de magasinage de consommateurs de l'Est de Montréal a pris une tournure inattendue vendredi. Les Galeries d'Anjou ont dû être évacuées en raison de «gaz irritants» dispersés lors d'une altercation entre deux bandes rivales.

Le conflit entre deux groupes d'hommes dans la vingtaine est survenu vers 19h, près des portes 4 et 5 du centre commercial situé près de l'autoroute 25. 

Les gaz irritants qui ont été identifiés ont incommodé plusieurs clients qui se trouvaient sur place pour profiter des aubaines du Vendredi fou. La police de Montréal a procédé à l'évacuation complète des lieux, en collaboration avec le Service de sécurité incendie. Une personne a été transportée à l'hôpital. 

Aucun suspect n'a encore été identifié dans ce dossier.

Les enquêteurs ont en main les images des caméras de surveillance du centre commercial.

Les Galeries d'Anjou ont rouvert leurs portes samedi matin.