Une plaque honorifique pour Anthony Seyer qui a défendu sa soeur au bar Le Shaker

Photo Gracieuseté. Anthony Seyer, 21 ans, a été défiguré dans une bagarre au Shaker de Saint-Hyacinthe.

Anthony Seyer, qui a été défiguré par un tesson de bouteille en voulant défendre sa soeur au bar Le Shaker de Saint-Hyacinthe dans la nuit du 7 au 8 décembre dernier, a reçu une plaque honorifique pour son geste. 

 

L'honneur lui a été remis ce lundi par le député bloquiste de Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay. L'élu voulait rendre hommage au jeune homme pour son acte de bravoure. Du même coup, le député Savard-Tremblay invite la population à la réflexion sur les comportements inacceptables portés envers les femmes. 

« Les gens de Saint-Hyacinthe-Bagot, lors des événements, avaient fait preuve de la plus totale solidarité. Je peux dire qu'au nom des citoyens, je ne fais qu'exprimer leur volonté de reconnaître cette solidarité par cette plaque honorifique. Il y a une période aux Communes qui s'appelle les 31 où les députés peuvent faire des déclarations. Ce sera à voir si on pourra lui rendre hommage à ce moment. »

-Simon-Pierre Savard-Tremblay, député bloquiste Saint-Hyacinthe-Bagot 

Crédit photo Jean-Francois Desaulniers-Anthony Seyer reçoit une plaque des mains du député Simon-Pierre-Savard-Tremblay

Crédit photo Jean-Francois Desaulniers-Anthony Seyer reçoit une plaque des mains du député Simon-Pierre-Savard-Tremblay

Une histoire qui fait jaser 

La photo du visage recousu d'Anthony Seyer a fait le tour des réseaux sociaux. Le jeune homme de 21 ans est passé très près de la mort après l'attaque violente dont il a été victime. Les médecins ont effectué de nombreuses chirurgies pour reconstruire son visage à l'aide d'un nombre incalculable de points de suture. 

Malgré les blessures subies, Anthony Seyer avait confié que si c'était à refaire, il défendrait à nouveau sa soeur qui aurait subi des attouchements de la part de l'agresseur. 

Pas encore d'accusation criminelle 

Un individu âgé dans la trentaine avait été appréhendé quelques heures après l'agression pour ensuite être remis en liberté. Il pourrait être accusé de voies de fait graves. Anthony Seyer a fait une déposition aux policiers. Ce sera au Directeur des poursuites et pénales de trancher dans ce dossier. 

« J'ai fait une déclaration aux policiers qui traitent le dossier, je ne sais pas où est le dossier. Actuellement, je ne peux conduire en raison de la commotion, mon travail m'amène à être sur la route: c'est ma famille et mes amis qui conduisent pour l'instant. Je reste chez moi en attendant le début d'autres traitements. Je dois faire des tests à Montréal pour ma commotion. Je dois aussi faire de la physiothérapie pour ma bouche et mon sourcil, qui est paralysé. »

- Anthony Seyer, victime d'une sauvage agression

Une campagne de soutien infructueuse 

Le bar Le Shaker avait lancé une campagne de sociofinancement pour aider financièrement le jeune homme en convalescence pour au moins trois mois. 

L'objectif était de 20 000$. Une somme de 4 300$ a été amassée. On ignore à quel moment elle lui sera remise.