Vaccination des 5 à 11 ans, l'inscription débute au Québec

COVID-19-42

La campagne de vaccination des 5 à 11 ans se met en branle au Québec. Si vous souhaitez accompagner votre enfant pour l'immunisation, vous pouvez dès maintenant prendre rendez-vous dans un des centres de vaccination sur le portail ClicSanté.ca  

L'immunisation débutera demain dans les cliniques prévues à cet effet et la semaine prochaine dans les écoles. 650 000 enfants sont visés par cette campagne.

En milieu de journée, 80 000 rendez-vous avaient déjà été pris. Pour inscrire votre enfant, il suffit d'avoir en main son numéro d'Assurance maladie.

Le gouvernement Legault souhaite que tous les enfants reçoivent une première dose avant Noël. La seconde leur sera administrée huit semaines après la première.

François Legault s’est par ailleurs fait rassurant envers les parents qui hésitent à faire vacciner leur enfant, rappelant les raisons pour lesquelles il est important de protéger les plus jeunes.

« [La première raison est] qu’il y a vraiment un risque réel pour chaque enfant. La deuxième raison, c’est ce qui se passe dans nos écoles. Plus il y aura d’enfants de vaccinés, moins il y aura de chance d’avoir des éclosions. Et la troisième raison, c’est de dire qu’avec le temps des Fêtes qui s’en vient, de ne pas avoir peur pour un enfant de donner la COVID à son grand-père ou sa grand-mère. » -François Legault, premier ministre du Québec

François Legault a répété qu'il s'agit d'un choix personnel et que la vaccination des enfants n'est pas une obligation. Aucun enfant ne sera vacciné à l'école sans l'autorisation écrite des parents.

Chaque jour, le Québec recense 176 nouveaux cas de COVID-19 chez les moins de 10 ans, soit plus que lors de la seconde vague de la pandémie. Depuis la rentrée scolaire, près de deux tiers des écoles ont rapporté au moins un cas. 

Il y a quelques jours, le PM François Legault a laissé miroiter la levée d'une autre partie des mesures sanitaires si le taux de vaccination des jeunes enfants atteignait 80%

Gouvernement du Québec

(Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher, journaliste Noovo Info)