Vague de coupures au Journal de Québec

Quebecor (www.ctvnews.ca)

La situation demeure critique chez les médias traditionnels. Le Journal de Québec vient de sabrer une quinzaine de postes dans le cadre de la signature de la nouvelle convention collective.

Des photographes, des graphistes, des chefs de pupitres et des employés du secteur des archives ont appris hier qu'ils perdaient leur emploi. Trois postes de journalistes sont aussi supprimés, parmi lesquelles il y un départ à la retraite.

Les syndiqués ont voté en faveur de la nouvelle entente, mais on ne connait la proportion.

Le quotidien de Québécor n'est pas le seul à devoir prendre des décisions difficiles afin de garantir sa survie. L'an dernier, les six journaux qui appartenaient au Groupe Capitales Médias (Le SoleilLe QuotidienLa Voix de l'EstLa Tribune, Le Nouvelliste et Le Droit) sont devenus des coopératives dans le cadre d'un vaste plan de sauvegarde

Les six quotidiens régionaux ont ensuite abandonné leur version papier en juin, à l'exception de celle du samedi.