Variant Omicron : des mesures plus strictes aux frontières canadiennes

COVID-19-48

Ottawa annonce un resserrement des mesures frontalières pour prévenir la propagation du nouveau variant Omicron.

Le Nigéria, le Malawi et l'Égypte sont notamment ajoutés à la liste des pays d'Afrique où les voyageurs ne sont plus autorisés à entrer au Canada.

Un test de dépistage obligatoire à l'arrivée au pays sera désormais imposé à tous les voyageurs aériens, qu'ils soient vaccinés ou non, à l'exception des voyageurs en provenance des États-Unis.

Ils devront ensuite s'isoler jusqu'à ce qu'ils obtiennent le résultat de leur test de dépistage.

« Il faut éviter de succomber à la panique. Je pense que les gens ont toutes les raisons du monde d'avoir confiance entre autres parce qu'on fait les bonnes choses au Canada depuis le début de la pandémie et qu'on travaille beaucoup avec nos partenaires étrangers. »

Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé

Des discussions sont également en cours afin de resserrer les mesures aux frontières terrestres.

On compte jusqu'à maintenant au moins 6 cas du variant Omicron au Canada.