Virus mortel en Chine : Le Canada surveille la situation de près

Le Canada surveille de près l'évolution du nouveau virus qui a fait six morts et infectés plus de 200 personnes en Chine.

Le Canada surveille de près l'évolution du nouveau virus respiratoire qui a fait six morts et infectés près de 300 personnes en Chine. 

Ottawa assure que le risque de propagation de la maladie est faible. Trois cas potentiels ont été examinés jusqu'à maintenant et ils se sont tous avérés négatifs. 

Le coronavirus serait de la même famille que le Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Il est capable de se transmettre d'humain à humain. 

Une attention particulière sera portée dans les aéroports aux passagers ayant visité la ville de Wuhan où les premiers cas sont apparus. Les voyageurs de Chine pourraient être soumis à des tests supplémentaires.

Le Québec en mode vigilance 

Le hôpitaux québécois restent aux aguets pour prévenir toute propagation du virus. La ministre de la Santé, Danielle McCann dit être informé d'heure en heure de la stiuation. 

De son côté, l'Organisation mondiale de la Santé a mandaté une équipe d'experts pour évaluer les risques et déterminer les actions à prendre pour éviter une propagation.