Voies de fait graves : une éducatrice en garderie acquittée

Palais de justice de Québec

Une éducatrice en garderie de 47 ans de Québec a été acquittée hier des accusations de voies de fait graves pesant contre elle.

Un bébé de 11 mois dont Nathalie Leclerc avait la garde avait été trouvé amorphe à la suite de sa sieste, le 8 novembre 2016.

Conduit à l'hôpital, des hémorragies rétiniennes et des saignements au cerveau de l'enfant ont été observés, menant au diagnostic de syndrôme du bébé secoué.

La défense a toutefois soulevé un doute raisonnable sur ce qui aurait pu causer ces hémorragies, en évoquant notamment une hydrocéphalie externe, ce qui aurait pu causer un gonflement de la tête.

L'enfant ne garde aujourd'hui aucune séquelle de l'événement.