1 550$ pour un travailleur essentiel intercepté pendant le couvre-feu

Manif couvre-feu

La Sûreté du Québec a perdu patience en fin de semaine contre un travailleur essentiel qui vraisemblablement voulait mettre à l'épreuve les limites du couvre-feu québécois dans Charlevoix.

L'employé du CIUSSS de la Capitale-Nationale a reçu une contravention de 1 550 dollars après avoir été intercepté à deux reprises, samedi soir après 20h00, dans les rues de Baie-Saint-Paul.

L'individu a été interpellé plus d'une heure avant son quart de travail alors qu'il habite à moins de cinq minutes de son lieu de travail. La station de radio locale CIHO laisse entendre qu'il contestera le constat d'infraction.

La SQ estime qu'il se servait de son lien d'emploi pour défier le couvre-feu. Elle ajoute qu'il a été averti à plusieurs reprises par les patrouilleurs.

Les travailleurs essentiels sont uniquement autorisés à sortir pendant le couvre-feu pour faire le trajet de la maison jusqu'à leur lieu de travail.