Certaines remontées mécaniques pourront reprendre du service au Mont-Sainte-Anne


Quatre remontées mécaniques aériennes sont autorisées à reprendre du service, a confirmé la Régie du bâtiment du Québec. (Noovo Info)

La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) lève partiellement l’ordonnance d’interdiction d’utiliser les remontées mécaniques du Mont-Sainte-Anne, le 7 janvier.

En effet, RBQ autorise la remise en service de L’Express du Sud, L’Express du Nord, La Panorama Express et La Tortue. Cependant, la remontée de L’Étoile filante, sur laquelle est survenue la chute d’une gondole le 10 décembre, n’est pas autorisée à redémarrer.

«La station Mont-Sainte-Anne nous a fourni l’ensemble des preuves et exigences pour lever partiellement l’ordonnance concernant quatre remontées mécaniques aériennes. La réouverture de L’Étoile filante dépendra du rythme de réalisation des exigences prévues à l’ordonnance par l’exploitant», a expliqué le président-directeur général de la RBQ, Michel Beaudoin, par communiqué.

Dans une publication sur sa page Facebook, la station de ski a confirmé la réouverture des pistes dès dimanche à 8h30, rendue possible «grâce aux autorisations et approbations de la Régie du bâtiment du Québec reçues le 7 janvier 2023». Vingt-six pistes de jour seront disponibles à l'ouverture de la montagne.

Le 10 décembre 2022, lors de l’inspection quotidienne de la gondole dans la matinée, les capteurs de sécurité avaient détecté un problème mécanique. Heureusement, personne n’a été blessé.

Ce n’est pas la première fois que des enjeux de télécabines forcent la fermeture de la station de ski. Depuis 2020, le service a été interrompu à plusieurs reprises et a même causé des accidents. Le 21 février de la même année, un arrêt soudain d’une gondole avait envoyé 21 personnes à l’hôpital.

Avec des informations de la Presse canadienne.