COVID-19 : période d'isolement réduite de dix à cinq jours au Québec

Masque-CTV News Montréal

Les Québécois doublement vaccinés, ayant contracté la COVID-19, pourront s'isoler 5 jours au lieu de 10. La mesure s'applique aussi aux enfants de moins de 12 ans.

La conseillère médicale stratégique à la Direction générale de la santé publique, Marie-France Raynault, a présenté les détails de ce virage dans le cadre d'une séance d'information technique en fin d'avant-midi.

La nouvelle mesure est conditionnelle à ne plus faire de fièvre depuis 24 heures.

La science a démontré que la période de contagion la plus intense est de deux jours avant l'apparition des symptômes et de deux à trois jours après.

Pour retourner ensuite au travail, les personnes infectées devront porter un masque et maintenir une distance de deux mètres avec les autres, durant les cinq jours suivants.

Les nouvelles directives s'appliquent également aux éducatrices en milieu de garde et aux tout-petits, a indiqué sur Twitter le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

Les travailleurs de la santé devront quant à eux continuer de s'isoler pendant 7 jours, lorsqu'ils sont en contact avec des patients.

Le Québec est la 7e province à réduire la période d'isolement.

Accès limité aux tests PCR

Québec restreint l'accès aux centres de dépistage de la COVID-19, en raison de problèmes d'approvisionnement.

Dorénavant, la population générale ne pourra plus s'y rendre pour valider un résultat positif obtenu à la suite d'un test rapide.

Les tests PCR seront réservés aux milieux vulnérables, tels que les hôpitaux, CHSLD, prisons et refuges pour sans-abris.

La Santé publique croit qu'elle va ainsi réduire de moitié l'utilisation de ces tests.

Par ailleurs, le gouvernement Legault travaille à développer une plate-forme d’auto déclaration des cas avec les tests rapides.