CPE affiliés à la CSN: vote de grève à 92%

En Mauricie et dans le Centre du Québec ce sont une vingtaine de CPE qui sont touchés par ce mandat de grève.

Les 11 000 travailleuses en CPE de la CSN ont voté à 92% en faveur d'une grève générale illimitée. La CSN rejoint donc la Fédération des intervenantes de la petite enfance du Québec (FIPEQ) qui a déjà voté en faveur d'un mandat de grève générale en début de semaine.   

En Mauricie et dans le Centre du Québec ce sont une vingtaine de CPE qui sont touchés par ce mandat de grève. Ça représente 4000 enfants.

Selon le syndicat régional, la grève pourrait être déclenchée dès mercredi prochain s'il n'y a aucune progression dans les négociations d'ici ce temps là. Suzie Gaillardetz, présidente du syndicat régional des travailleuses et travailleurs en CPE du Coeur du Québec, admet que la situation est présentement fragile mais elle est croit fermement que les parents demeurent toujours solidaires. 

LOI SPÉCIALE? 

De son côté, le gouvernement Legault évoque déjà la possibilité d’une loi spéciale pour forcer le retour au travail des employés. Pour le syndicat, une loi spéciale va occasionner des frustrations et un sentiment de non respect et provoquer de nombreux départs vers d'autres types d'emplois.

 

''Faut pas oublier que si ces parents là veulent une qualité éducative dans leur CPE il faut faire cette lutte là. Si on ne fait pas cette lutte maintenant on va perdre le personnel qualifié, les employés vont partir pour d'autres types d'emploi et il pourrait y avoir même des CPE qui ferment.''

''Nous on est prêts à négocier à partir de maintenant jour et nuit. Il y a des dates de prévues mardi, mercredi et jeudi mais si mardi à la table il y a encore l'entêtement du gouvernement et qu'il n'y a rien qui se passe bien c'est claire que mercredi la grève va être déclenchée.''

-Suzie Gaillardetz, prés. du syndicat régional des travailleuses et travailleurs en CPE du Coeur du Québec

 

Les éducatrices veulent de meilleurs salaires non seulement pour elles-mêmes mais aussi pour les travailleurs de soutien, soit les conseillers pédagogiques, les préposés, les responsables en alimentation et les commis comptables par exemple. Québec souhaite pour sa part que la semaine de travail passe à 40hrs pour aider à contrer la pénurie de main d'oeuvre. 

Cliquez sur le lien pour obtenir la liste des CPE visés par le mandat de grève pour la région du Cœur du Québec 

 

Avec la collaboration de Jessica Jutras, journaliste Noovo Info