Des vibrateurs en vente chez Dynamite dérangent

Capture d'écran des vibrateurs offerts sur le site web de Dynamite

Un nouvel objet en vente dans les boutiques de vêtements Dynamite fait sursauter certains clients.

Une gamme complète de vibrateurs est maintenant offerte sur le site web de l'entreprise. Il y en a de toutes les formes et de toutes les couleurs. Un questionnaire est même proposé pour vous aider à trouver le bon vibrateur pour vous.

Mais les objets sexuels ne sont pas qu'en vente en ligne, ils ont aussi été aperçus dans des magasins. À la succursale des Promenades St-Bruno en Montérégie par exemple, le présentoir est bien à la vue des clients, selon ce qu'a pu observer Cogeco Média.

Comme plusieurs parents, la sexologue et psychothérapeute Geneviève Côté éprouve un certain malaise de voir des objets érotiques être vendus dans une boutique fréquentée par de jeunes adolescentes.

«Ce qui me dérange un peu là-dedans, c'est qu'une jeune fille de 13-14 ans qui va rentrer dans la boutique Dynamite, qu'elle soit avec sa mère ou pas, n'est peut-être pas prête à voir un vibrateur et à comprendre c'est quoi, parce qu'elle va sûrement poser la question, puis la réponse est-ce qu'elle est prête à l'entendre et est-ce que les parents sont prêts à avoir cette discussion, je ne suis pas certaine. Une boutique érotique quand on rentre, on sait à quoi s'attendre, on sait qu'on s'en va voir des objets érotiques.» -Geneviève Côté, sexologue

Mme Côté déplore également les noms attribués aux vibrateurs tels que «The firefighter» et «The french lover» qu'elle trouve trop stéréotypés.

Malgré plusieurs tentatives, Noovo Info n'a pas réussi à obtenir la version des faits du Groupe Dynamite. L'entreprise n'a pas retourné nos appels.