Il y a 20 ans: l'opération Scorpion


Opération Scorpion: les dessous de la plus grande enquête sur la prostitution juvénile au Québec (Les Éditions de L'Homme)

Il y a 20 ans, une affaire de prostitution juvénile ébranlait la Ville de Québec, l’Opération Scorpion.

Vingt ans plus tard, Roger Ferland, ancien enquêteur au SPVQ et la criminologue et sociologue, Maria Mourani, font paraître cette semaine un livre sur les dessous de cette opération.

Le livre raconte l'histoire de la plus importante enquête sur la prostitution juvénile au Québec. L'opération Scorpion avait mené à l'arrestation de neuf proxénètes reliés aux gangs de rue et de neuf clients, dont plusieurs personnalités bien en vue à Québec, dont l'animateur radio Robert Gillet.

Roger Ferland arrivait tout droit d'une équipe d'enquêteurs spécialisés dans la lutte au crime organisé quand il s’est vu confié la mission de prouver l'existence d'un réseau dans lequel des jeunes femmes de 13 à 17 ans se prostituaient. C'est grâce aux témoignages des victimes, à de la filature, à la surveillance vidéo et à l'écoute électronique que l'équipe de policiers et policières ont réussi à traduire en justice non seulement des proxénètes, mais aussi des clients.

Et en raison du tapage médiatique que cette affaire avait suscité à Québec, les procès des accusés s’étaient déroulés à Montréal. Rappelons que c’était la plus grande enquête jamais tenue sur la prostitution juvénile au Québec, dont les détails ont choqué le public et qui avait mené à la condamnation de 41 proxénètes et clients.

Depuis 2002, le fédéral a d’ailleurs modifié le Code criminel en matière de prostitution juvénile. La sollicitation par le client est depuis interdite partout et la publicité pour des services sexuels a elle aussi été interdite.

Voyez le reportage de Simon Bourassa dans la vidéo.