Il y a un an Paul Mukendi quittait le Canada


(Banque d'images)

Le pasteur de l'église "Parole de vie"  devait purger une peine de 8 ans de prison pour agressions sexuelles.

Il y a maintenant un an que le pasteur Paul Mukendi a fui le Québec.

Celui qui devait purger une peine de 8 ans d'emprisonnement pour agression sexuelle a choisi de retourner dans son pays pour échapper à la justice canadienne.

Il est maintenant installé à Kinshasa au Congo, pays avec lequel le Canada n'a pas de traité d'extradition.

Selon des proches de son église qui se sont confiés au Soleil, Mukendi demeure très actif au sein de son église "Parole de Vie", mais ses fidèles seraient moins nombreux.

Le pasteur avait été trouvé coupable d'agressions sexuelles sur deux femmes, dont l'une était d'âge mineur au moment des événements.