La grève du transport en commun pourra-t-elle être évitée à Lévis ?


(CSN)

Le maire Gilles Lehouillier demande aux syndiqués de ne pas prendre les usagers en otage

La grève est imminente à la Société de transport de Lévis (STLévis).

Si aucune entente n'est conclue à la table des négociations d'ici dimanche soir, les 115 chauffeurs entameront une grève de 6 jours à compter de lundi.

Le syndicat demande plus de postes permanents et la fin de la sous-traitance.

Hier, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier a demandé au chauffeur d'annuler la grève et de faire confiance aux négociations pour ne pas prendre les usagers en otages.

Sur la Rive-Nord, les négociations entre le syndicat des chauffeurs du RTC et la partie patronale semblent se dérouler rondement.

La présidente du syndicat a indiqué aujourd'hui que des avancées ont été réalisées à la table des négociations dans les derniers jours.

Les chauffeurs du RTC sont sans contrat de travail depuis juin dernier.