La Ville de Québec présente son budget de fonctionnement 2023


Le maire de Québec, Bruno Marchand lors de la présentation du budget 2023 (capture d'écran)

Le budget de la Ville de Québec a été présenté lundi, juste avant les Fêtes. 

Il prévoit des dépenses de 1,7 milliard de dollars (G$) pour 2023, une augmentation de 116 millions $ par rapport à 2022.

La hausse des taxes résidentielles et commerciales sera limitée à 2,5% comme l'avait promis le maire Bruno Marchand il y a quelques semaines.

Cela va représenter une moyenne de 75 $ par résidence unifamiliale en moyenne.

À VOIR | Récapitulatif de Jean-Simon Bui au bulletin Noovo Le Fil Québec dans la vidéo

La Ville a prévu au budget un montant de 45 millions de $ (M$) afin de bonifier certains services aux citoyens comme la gestion des matières résiduelles et la biométhanisation (18,2 M$), le déneigement (10 M$), l’entretien des voies de circulation (4,4 M$), la sécurité urbaine (2,5 M$) ainsi que l’amélioration de l’offre de loisirs (0,8 M$).

En 2023, les dépenses pour le tramway s'élèveront à 439 M$.

Le budget présenté lundi par l'administration Marchand prévoit la création d’une réserve de 15 millions $ dès l'an prochain pour préparer la ville aux changements climatiques et mettre à niveau les infrastructures. Le fond sera de 300 M$ d'ici 2028. 

La Ville de Québec doit piger 7,9 M$ dans ses surplus pour parvenir à l'équilibre budgétaire, et un autre 13,3 M$ pour combler une part du manque à gagner dû à la limitation de la hausse de taxes à 2,5%.

On a réussi à réduire la dette pour une 8e année consécutive, une baisse de 4,7 M$.

Selon le directeur général, Luc Monty, la Ville de Québec traverse «une zone de turbulences» en raison de l'inflation et de la hausse des taux d'intérêt, mais il est d'avis que «l'atterrissage» est attendu pour la fin 2023.

À l'instar de Montréal, la Ville de Québec planifiera désormais ses investissements sur un horizon de 10 ans plutôt que sur cinq ou trois ans.