Le CHU de Québec lance un appel à éviter ses cinq urgences

Le Centre hospitalier universitaire de Québec demande à la population d’éviter autant que possible la fréquentation des salles d’urgence de ses cinq hôpitaux en raison de la situation critique qui y prévaut.  (Justin Tang | La Presse canadienne)

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec demande à la population d’éviter autant que possible la fréquentation des salles d’urgence de ses cinq hôpitaux en raison, dit-il, de la situation critique qui y prévaut.  

Le CHU explique que les urgences sont confrontées à un contexte difficile de la main-d’œuvre et à une recrudescence du nombre d’intervenants absents en raison de la COVID-19; ce nombre était évalué à plus de 500, lundi soir. 

De plus, l’achalandage des urgences a été qualifié d’exceptionnel et soutenu.

Les salles d’urgence dont il est question sont celles du CHUL et du Centre mère-enfant Soleil, de l’Hôpital de l'Enfant-Jésus, de l’Hôpital du Saint-Sacrement, de l’Hôpital Saint-François d’Assise et de l’Hôtel-Dieu de Québec.

La direction du CHU de Québec demande à la population de se présenter aux urgences que pour les soins urgents.

Elle rappelle qu’il est possible d’appeler Info-Santé en composant le 811, de téléphoner à une clinique pour consulter un professionnel ou un médecin, de se rendre à une clinique médicale sans rendez-vous, à une super-clinique ou chez un pharmacien.

À lire également :