Le Dagobert montré du doigt pour homophobie

Nicolas Gaudreault affirme qu'un employé du «Dag» lui a dit que des clients réguliers s'étaient plaints de leur attitude sur le plancher de danse avant de les mettre à la porte.   (Facebook / Le Dagobert)

Des clients affirment avoir été expulsés du bar Dagobert samedi soir en raison de leur homosexualité, à Québec.

Les réseaux sociaux se sont littéralement enflammés après la publication d'un cas présumé d'homophobie sur la Grande-Allée.

L'auteur du message, Nicolas Gaudreault, écrit que son copain et lui ainsi qu'une amie ont été expulsés du célèbre club parce qu'ils étaient trop homosexuels.

Nicolas Gaudreault affirme qu'un employé du «Dag» lui a dit que des clients réguliers s'étaient plaints de leur attitude sur le plancher de danse avant de les mettre à la porte.  

Le Dagobert a répliqué dans une story Instagram en réfutant ces allégations.

L'établissement reconnaît que des clients ont tenu des propos homophobes, mais que l'on a demandé aux trois amis de se tenir à l'écart le temps d'expulser les clients irrespectueux.