Le Saguenay-Lac-Saint-Jean, terre d'accueil des Québécois

Saguenay

L'attrait des régions s'est grandement fait sentir depuis le début de la pandémie et le Saguenay-Lac-Saint-Jean a été une destination de choix. La région enregistre son meilleur solde migratoire interrégional en 20 ans.

Dans les données publiées jeudi par l’Institut de la statistique du Québec, on apprend qu'entre juillet 2020 et juillet 2021, 1405 personnes sont venues s'installer au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il s'agit d'une augmentation de 0,52 % par rapport à l'année précédente.

Les régions éloignées ont la cote, puisque la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et le Bas-Saint-Laurent ont également connu leur plus haut bilan migratoire des deux dernières décennies. C'est aussi le cas pour les Laurentides, l'Estrie, la Mauricie, le Centre-du-Québec et Chaudière-Appalaches.

La situation est toute autre dans les grands centres de la province qui connaissent une baisse de population. Montréal a été particulièrement affectée, perdant plus de 48 000 résidents entre juillet 2020 et juillet 2021, au profit des régions.

Avec la collaboration de Janie Pelletier