Party dans un avion: le ministre des Transports demande une enquête

Avion

Le ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, a demandé à Transports Canada d'enquêter sur des informations faisant état de comportements «inacceptables» sur un récent vol de Sunwing Airlines à destination de Cancún, au Mexique.

Par Jacob Serebrin et Christopher Reynolds – La Presse canadienne

Des vidéos du vol du 30 décembre partagées sur les réseaux sociaux semblent montrer des passagers ne portant pas de masques, sans distanciation, chantant et dansant dans l'allée et sur les sièges.

Dans une vidéo, une grande bouteille de vodka semble être passée parmi les passagers, et plus tard une femme semble fumer une cigarette électronique dans l'avion.

«La santé et la sécurité du personnel de bord et des passagers pendant un vol sont une priorité absolue. Nous sommes au courant de comportements inacceptables et de cas de non-respect du port du masque et d'autres exigences en matière de sécurité aérienne qui se sont produits lors d'un vol affrété de Sunwing entre Montréal et Cancún le 30 décembre 2021» - déclaration commune du ministre des Transports Omar Alghabra, du ministre de la Santé Jean-Yves Duclos, et du ministre de la Sécurité publique Marco Mendicino publiée mardi soir par Transports Canada.

Selon certains médias, l'avion avait été affrété et certains des passagers étaient des influenceurs et des membres de la distribution d'émissions de télé-réalité québécoises Occupation double et L'île de l'amour.

«J'ai demandé à Transports Canada d'enquêter sur la question, a écrit M. Alghabra sur Twitter. Nous devons prendre les risques de la COVID au sérieux!»

«L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et des partenaires clés coordonnent le processus de retour des voyageurs au Canada. Les voyageurs soupçonnés d'avoir enfreint les règles seront renvoyés vers l'ASPC. Tout document douteux ou frauduleux sera retenu», a renchéri Transports Canada dans le communiqué en précisant que «fournir de faux renseignements à un représentant du gouvernement du Canada lors de l'entrée au Canada est une infraction grave qui expose à des sanctions et à des accusations criminelles».

Le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon, a également réagi aux événements sur Twitter :

Rena Kisfalvi, présidente de la section locale du Syndicat canadien de la fonction publique, qui représente un millier d'agents de bord de Sunwing, a également qualifié le comportement des passagers d'`inacceptable' et a exprimé sa sympathie pour l'équipage du vol à destination de Cancún.

«Il y a un moment où si vous perdez le contrôle, vous ne pouvez parfois pas le récupérer» Rena Kisfalvi, présidente de la section locale du Syndicat canadien de la fonction publique

Le respect des règles relatives aux masques a été un «problème majeur» au cours de la dernière année qui a «causé une quantité énorme de comportements agressifs» de la part des passagers envers le personnel de bord, a-t-elle soutenu.

«Je ne sais pas où en est Transports Canada à ce sujet. Pourquoi n'en avez-vous pas fait plus?», a lancé Mme Kisfalvi à peu près au même moment où M. Alghabra publiait son message sur Twitter.

«Ces passagers qui ne se conforment pas, sont-ils accusés?, a-t-elle demandé. Se verront-ils refuser l'embarquement à l'avenir? Sont-ils placés sur une liste d'interdiction de vol? Peut-être que nous, en tant que gouvernement, devons prendre cette mesure pour montrer au public voyageur: ''Écoutez, nous sommes sérieux ici.''»

Sunwing a affirmé dans une déclaration envoyée par courriel que le comportement des passagers sur le vol nolisé était «indiscipliné et contrevenait à plusieurs règlements de l'aviation canadiens ainsi qu'aux directives de santé publique». Le transporteur a déclaré que son service de sécurité avait enquêté et que la société avait signalé l'incident à Transports Canada.

La compagnie aérienne a déclaré avoir indiqué au chef du groupe des conditions afin d'assurer la sécurité des passagers et de l'équipage lors du vol de retour vers Montréal, prévu mercredi.

«Malheureusement, le groupe n'a pas accepté toutes les conditions. À la suite de notre enquête en cours et du refus du groupe d'accepter toutes les conditions de transport, nous avons pris la décision d'annuler le vol de retour. Nous regrettons tout inconvénient pour les passagers.» - Communications de Sunwing

Sur Instagram, le 111 Private Club s'est attribué le mérite du vol, décrivant le voyage du Nouvel An tout compris au Mexique qu'il a organisé comme le «meilleur événement de l'année». Il a publié une capture d'écran d'un article de journal au sujet du vol avec la légende «nous avons fait l'actualité».

James William Awad, qui exploite le 111 Private Club, n'a pas répondu à une demande de commentaire envoyée via Facebook. Un message envoyé sur le compte du 111 Private Club est également demeuré sans réponse.