PLQ: un candidat de la région de Québec se retire


Le PLQ a confirmé au deuxième jour de la campagne que François Beaulé n'était plus candidat dans Vanier-Les Rivières. (Twitter | Francois Beaulé)

Début de campagne compliqué dans la région de Québec pour le Parti libéral (PLQ): le candidat dans Vanier-Les Rivières s'est retiré de la course lundi, tandis que la cheffe Dominique Anglade a fait campagne dans Jean-Talon, une circonscription qui n'a toujours pas de candidat.

Le PLQ a confirmé au deuxième jour de la campagne que François Beaulé n'était plus candidat dans Vanier-Les Rivières. Il s'agit du deuxième candidat libéral à se retirer dans la région, après Anne DeBlois dans Charlesbourg, plus tôt en août, en raison de propos controversés.

M. Beaulé se retire pour des raisons professionnelles, a-t-on précisé. Officieusement, il y aurait eu une mésentente avec son employeur.

Il a fait carrière dans les médias pendant plus d'une vingtaine d'années. Il a été journaliste sportif et animateur pour TVA et Radio-Canada.

«Ça nous rappelle à quel point parfois il y a des choix déchirants qui sont à faire», a commenté Mme Anglade dans un marché public du secteur Saint-Foy à Québec.

La cheffe libérale a fait le tour du marché pour parler aux clients et maraîchers, sans être accompagnée du candidat de cette circonscription, Jean-Talon, car il y en a toujours pas.

«On va annoncer des candidats très prochainement», a-t-elle assuré.

Jean-Talon a pourtant déjà été un bastion libéral et le PLQ a dominé la région de Québec jusqu'aux élections de 2018, lorsqu'il a été pratiquement rayé de la carte.

En 2019, le député libéral de Jean-Talon, Sébastien Proulx, s'est retiré et la Coalition avenir Québec (CAQ) a enlevé la circonscription lors d'une complémentaire.