Quatre ans de prison pour le père de la fillette de Granby

Granby

Le père de la fillette martyre de Granby écope de 4 ans de prison pour avoir séquestré son enfant quelques heures avant son décès, en avril 2019.

Le juge s'est rangé derrière la décision commune de la Couronne et de la Défense, au Palais de justice de Trois-Rivières. En rendant sa décision, il a affimé que l'accusé s'est «comporté comme un lâche» et a souligné qu'il avait «livré sa fille en pâtures» à sa conjointe, la belle-mère de l'enfant.

«Vous vous êtes comporté comme un mou, non, excusez-moi, comme un lâche. Bon sang, elle avait sept ans! Sachez-le, votre comportement me dégoûte au plus haut point, comme il a dégoûté la totalité de la province de Québec. Je n'ai aucune forme de sympathie à votre égard.» -le juge François Huot

Le père a déjà purgé six mois derrière les barreaux, il lui reste donc trois ans et demi à passer en prison.

L'homme de 32 ans a plaidé coupable en décembre à un seul des quatre chefs d'accusation qui pesaient contre lui, évitant ainsi un procès. L'accusation de négligence criminelle a fait l'objet d’un arrêt des procédures.

La belle-mère, qui a été reconnue coupable de meurtre non prémédité, devra quant à elle purger 13 ans derrière les barreaux avant d’être admissible à une libération conditionnelle.