Tuerie dans le Vieux-Québec: Carl Girouard souffre de schizophrénie

Girouard_Capture d'écran

La dépendance aux jeux vidéo et la consommation de cannabis ont poussé Carl Girouard dans un grand délire.

C'est ce qui expliquerait le comportement de l'homme de 26 ans le soir du 31° octobre 2020, selon le psychiatre Gilles Chamberland.

Témoignant pour la défense, le docteur Chamberland a indiqué qu'au fil du temps le côté délirant de Girouard a pris de plus en plus de place.

Selon l'expert, dans le monde de l'accusé, il était normal de tuer des gens avec des sabres comme dans ses jeux vidéo.

Le psychiatre est d'avis que Carl Girouard souffre de schizophrénie en plus d'être dans le spectre de l'autisme.

Son témoignage se poursuivra lundi.