Un premier Sommet de l'habitation pour trouver des solutions

Le maire de Laval, Stéphane Boyer et la mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, à côté d'une pancarte sur le Sommet de l'habitation (Ville de Longueuil)

Un Sommet de l'habitation se tiendra à Laval, le 26 août, afin de partager des idées et trouver des solutions à la crise du logement, prêtes à être mises en application. 

Près de 300 intervenants sont attendus à cette première rencontre municipale panquébécoise sur le thème «Notre avenir en tête». On comptera notamment des élus, des représentants des gouvernemenets provincial et fédéral, des secteurs institutionnel, communautaire ainsi que scolaire.

«Considérant l’ampleur et la complexité des défis liés à l’habitation, le constat est clair : aucun acteur ne peut y faire face seul. Nous avons besoin de nous concerter et de sortir des sentiers battus. Nous sommes donc fiers d’avoir rassemblé parmi nos panélistes les partenaires clés du domaine, d’autant plus que ceux-ci proviennent de différents horizons complémentaires. Nous croyons sincèrement que le Sommet donnera l’impulsion nécessaire à un passage à l’action concertée dont les effets seront rapidement ressentis par la population québécoise. C’est notre souhait.» - Catherine Fournier, mairesse de Longueuil et hôte du Sommet

Le taux d'innoccupation extrêmement bas dans la majorité des villes de la province entraîne une explosion des prix des loyers. Dans les petites annonces répertoriés dans les dernières semaines, on note une hausse de 49% des prix des loyers moyens, selon des données dévoilées ce matin.

La Société canadienne d'hypothèques et de logements a aussi calculé qu'il faudrait ajouter 3,5 millions d'unités au Canada d'ici 2030 pour rétablir des prix plus abordables. 

Programmation

La programmation se déclinera en cinq panels pour favoriser les discussions.  Après avoir fait l'état des lieux, il sera question des responsabilités et des demandes du monde municipal, ainsi que des leviers fonciers, légaux et financiers.

Parmi les conférenciers invités, notons des membres de l'Union et la Fédération des municipalités du Québec, de la Société canadienne d'hypothèques et de logement, de l'organisme Vivre en ville et de l'Institut de développement urbain.

Au terme de la journée, quelques pistes à privilégier seront avancées pour répondre collectivement à l'ampleur des défis. 

«Les enjeux liés à l’habitation touchent les Québécois de toutes les régions. La flambée des prix des loyers, les taux d’inoccupation très bas, les rénovictions et la surchauffe immobilière sont seulement quelques exemples des défis auxquels nous devons nous attaquer. Devant ce constat, nous avons élaboré une programmation qui ratisse large afin qu’il n’y ait pas d’angle mort à notre recherche de solutions.»  - Stéphane Boyer, maire de Laval et hôte du Sommet 

La mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, et son homologue de Laval, Stéphane Boyer, seront les hôtes de ce Sommet. Ils avaient promis en campagne électorale, l'automne dernier, de s'attaquer à la crise du logement.