Un tireur fou ouvre le feu dans une école du Texas : 19 enfants et 2 profs sont tués

The Associated Press - Dario Lopez-Mills

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a annoncé qu'au moins 19 enfants ont perdu la vie dans une fusillade survenue mardi dans une école primaire. L'agresseur a été tué par les forces de l'ordre. Le nombre de décès comprend également deux adultes, dont au moins une enseignante.

La tragédie s'est déroulée à l'école primaire Robb à Uvalde, à environ 140 kilomètres à l'ouest de San Antonio. Cette école accueille environ 600 élèves de 2e, 3e et 4e année. L'âge des enfants tués n'a toutefois pas encore été précisé.

«Mon cœur est brisé aujourd'hui», a déclaré Hal Harrell, le surintendant du district scolaire, annonçant que toutes les activités scolaires étaient annulées jusqu'à nouvel ordre. «Nous sommes une petite communauté, et nous allons avoir besoin de vos prières pour traverser cela.»

Le tireur, qui portait un gilet pare-balles, a fait un accident avec sa voiture devant l'école avant d'entrer, a déclaré à CNN le sergent Erick Estrada du département de la sécurité publique du Texas.

Il a tué sa grand-mère avant de se rendre à l'école avec deux fusils de style militaire, qu'il avait achetés le jour de son anniversaire, selon le sénateur d'État Roland Gutierrez, qui a déclaré avoir été informé par la police d'État. «C'est la première chose qu'il a faite le jour de son 18e anniversaire», a-t-il dit.

Selon les informations de Greg Abbott, le tireur aurait utilisé une arme de poing et possiblement une carabine. Les autorités n'ont rien révélé au sujet des possibles motivations du tueur, mais ce dernier a été identifié comme étant Salvador Ramos, un résident de la communauté.

Salvador Ramos avait laissé entendre sur les réseaux sociaux qu'une attaque pourrait se produire, a déclaré Gutierrez, et il aurait «suggéré aux enfants de faire attention».

Le chef de la police du district scolaire, Pete Arredondo, a fait savoir que l'agresseur avait agi seul.

Un agent de la patrouille frontalière qui se trouvait à proximité lorsque la fusillade a commencé s'est précipité dans l'école sans attendre de renfort et il a tiré sur l'agresseur, qui se trouvait derrière une barricade, selon un responsable de l'application des lois s'exprimant sous couvert d'anonymat.

L'agent a été blessé, mais a pu sortir de l'école à pied, a indiqué la source policière.

Des policiers lourdement armés ont afflué vers l'école, des agents en gilets tactiques détournaient le trafic et des agents du FBI entraient et sortaient du bâtiment.


Crédit photo: The Associated Press

Cette fusillade survient moins de deux semaines après celle qui s'est produite dans un supermarché de Buffalo, dans l'État de New York, où 10 personnes noires ont été assassinées dans ce qui a été décrit comme un crime raciste.

 

Réactions à Washington 

Le président des États-Unis, Joe Biden appelle les Américains à agir contre les lobbys pro-armes. 

(NOOVO INFO, avec de l'information de The Associated Press)