Une seconde mission à l'étranger pour le maire Bruno Marchand


Pendant la campagne électorale, Bruno Marchand compte se tenir en retrait, mais va défendre ses projets.  (Compte Youtube de la Ville de Québec)

Des visites à Helsinki et Copenhague pour voir comment fonctionnent leurs réseaux de transport structurant

Le maire Bruno Marchand réalisera une deuxième mission à l'étranger en mars prochain.

Quatre mois après le voyage qui l'a conduit en France et en Tunisie, monsieur Marchand se rendra en Scandinavie du 22 au 31 mars.

Il visitera les villes de Copenhague et de Helsinki qui ont mis en place des réseaux de transport structurant comme souhaite le faire la Ville de Québec.

Le maire s'intéressera particulièrement au fonctionnement du tramway en hiver à Helsinki, et au réseau cyclable de la Ville de Copenhague.

Les 18 et 19 janvier prochain,  Bruno Marchand se rendra à Vancouver en préparation du Sommet sur l'itinérance qui se tiendra à Québec au cours de 2023.

 

JACKIE SMITH S'OPPOSE

La cheffe de Transiton Québec et conseillère municipale, Jackie Smith, critique la prochaine mission à l'étranger du maire Bruno Marchand.

Madame Smith ne comprend pas que le maire doive se déplacer en Scandinavie pour voir le fonctionnement du réseau de transport structurant, alors que la technologie facilite les communications.

Elle affirme que le maire a bien d'autres chats à fouetter que d'aller voir comment fonctionne un tramway en hiver, une mission qu'il devrait laisser aux fonctionnaires du bureau de projet.

Jackie Smith soutient que cette dépense de temps, d'argent et de GES est injustifiée.

Le maire de Québec doit se rendre à Helsinki et Copenhague du 22 au 31 mars prochain.