Une victoire française au Grand prix cycliste de Québec


Benoit Cosnefroy en conférence de presse après l'épreuve (Noovo info)

De retour après 2 ans, le Grand prix cycliste de Québec a été un grand succès, particulièrement pour le Français Benoit Cosnefroy qui a remporté  la course.

La course s'est déroulée sans incident. La foule était au rendez-vous tout le long du parcours de 12,6 kilomètres.

L'Australien Michael Matthews, champion des deux éditions précédentes, a décroché le titre de vice-champion. L'Érythréen Biniam Girmay a complété le podium.

La crème des cyclistes internationaux était de retour au Canada pour la première fois depuis 2019. Les 147 cyclistes des 21 équipes se dirigeront vers Montréal pour le Grand Prix de dimanche.

Le Belge Wout van Aert, l'un des favoris de la course, a complété à cinq secondes de Cosnefroy et a obtenu la quatrième position.

Le Slovène Tadej Pogacar, vainqueur du Tour de France en 2020 et 2021, a pris le 24e rang.

Le Québécois Guillaume Boivin a pris le 45e échelon et a été le meilleur Canadien en lice.

«Je vais canaliser ma frustration sur la course de dimanche», a mentionné Boivin, déçu de son résultat.

Le Québécois Antoine Duchesne, qui a annoncé sa retraite la veille de la compétition, a pris le 67e rang. Le coureur de l'équipe Groupama-FDJ participera à sa dernière compétition, dimanche, à Montréal.

Le québécois Hugo Houle a malheureusement dû abandonner avec 35km à faire à la course. Il ignore s'il pourra participer au Gand prix de Montréal, dimanche.

«Je n'avais pas les jambes aujourd'hui, a déclaré Houle après la course. J'ai souffert beaucoup.»

Le Canadien Thomas Schellenberg a été forcé d'abandonner vers le 120e km. Avec une cinquantaine de kilomètres à faire, le cycliste de 20 ans de Bois-des-Filion, Nicolas Rivard, a également forcé de lancer la serviette.

Champion des éditions de 2016 et 2017, le Slovaque Peter Sagan a été contraint à l'abandon avec 36 km à faire.

Le fil de la course:

  • 34e km : cinq coureurs, dont le Canadien Carson Miles, s'échappent et se donnent une priorité de quatre minutes sur le peloton.
  • 57e km : les cinq coureurs du groupe de tête continuent à s'échanger les devants et maintiennent leur avance d'un peu plus de quatre minutes.
  • 100e km : à mi-chemin de la course, le contingent qui s'est échappé maintient son avance. Le peloton n'a pas largué de coureurs.
  • 135e km : Miles ne maintient plus le rythme et le groupe de meneurs se réduit à quatre. Le peloton se rapproche à près de trois minutes des leaders.
  • 160e km : Un groupe de cinq poursuivants mené par l'Américain Quinn Simmons se détache du peloton et talonne les meneurs par moins d'une minute.
  • 172e km : les poursuivants ont comblé le retard sur les meneurs et le peloton s'approche à une poignée de secondes de la tête.
  • 180e km : au début de l'ultime tour, les têtes d'affiche, dont Tadej Pogacar et Wout van Aert, se positionnent en tête du peloton.
  • 200e km : avec 1200 mètres à faire, Benoît Cosnefroy se donne une priorité de plusieurs secondes. Il tient tête à la poussée des rivaux et triomphe.

Avec les informations de la Presse canadienne.