Vers le retour d'un club de la LHJMQ en Montérégie?

Les Huskies de Rouyn-Noranda sont champions de la Coupe du Président 2019

La Ligue de hockey junior majeur du Québec aimerait déménager un club en Montérégie, après 25 ans d'absence.

 

Le commissaire Gilles Courteau a confié à La Presse qu'il aimerait ramener une équipe sur la Rive-Sud de Montréal. Le siège social de la LHJMQ est à Boucherville et la Montérégie compte le plus grand nombre de joueurs bantam et midget de la province.

Il nous a confirmé que aes pourparlers sont en cours avec quelques villes de la région pour le retour d'une franchise de la LHJMQ.

Le seul hic majeur pour assurer la réussite de l'équipe est l'absence d'un aréna 5 000 places ou plus, une exigence ferme pour la ligue et Gilles Courteau.

« J'ai des gens qui sont venus me voir avec des projets très intéressants. La problématique qui survient à ce moment-là, c'est comment va se faire le financement de la construction d'un tel amphithéâtre. Est-ce que c'est un amphithéâtre avec seulement une glace ou plus d'une glace? Il y a des villes qui se manifestent assez régulièrement. »

- Gilles Courteau

Saint-Jean-sur-Richelieu a eu son équipe de la LHJMQ, les Lynx de Saint-Jean, de 1989 à 1995, avant que l'équipe ne soit déménagée à Rimouski pour devenir l'Océanic. Le Laser de Saint-Hyacinthe a aussi existé de 1989 jusqu'en 1996, avant de déménager après sept saisons et de devenir les Huskies de Rouyn-Noranda.

Le commissaire nous a indiqué qu'il n'exclut pas un retour de la LHJMQ à Saint-Hyacinthe, Saint-Jean ou même Longueuil.

« Définitivement que ça va passer par une vente et un déménagement d'une franchise. Au moment où on se parle, ça ne peut pas passer par une expansion à cause de notre bassin de joueurs. Elles vont pouvoir se qualifier si elles rencontrent le critère numéro un au niveau de l'amphithéâtre. Transport en commun, commanditaire potentiel, réseau scolaire, ils ont ça. »

- Gilles Courteau

Saint-Jean et Saint-Hyacinthe, ainsi que Longueuil et Sorel ont perdu leurs équipes avec le temps en raison aussi de la compétition de la LNH, selon La Presse.

- Avec la collaboration de Jean-François Desaulniers, journaliste Bell Média.