Visite du pape: la Ville de Québec est prête

Un regroupement de Premières Nations a manifesté vendredi sa déception et son inquiétude après avoir appris que seulement 400 places seront réservées aux survivants des pensionnats pour Autochtones à la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré lors de la visite du pape François, le 28 juillet prochain. (Alessandra Tarantino | AP Photo)

La Ville de Québec ne sera pas fermée pour la visite du pape François

La Ville de Québec est prête à accueillir le pape François.

Le maire Bruno Marchand a indiqué jeudi que la ville travaille depuis la fin avril à la préparation de l'événement.

Lors de la présence du souverain pontife dans la Capitale-Nationale les 27, 28 et 29 juillet, un périmètre de sécurité restreint sera érigé autour de la Cathédrale basilique Notre-Dame et de l'Archevêché.

Aucun commerce ne devra fermer ses portes a indiqué l'administration municipale.

Au moins deux sites seront aménagés sur les Plaines d'Abraham pour permettre au public d'assister sur écrans géants à la messe du souverain pontife depuis la Basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré.

Le RTC mettra des navettes à la disposition des personnes qui voudront se rendre sur les Plaines.

Le maire Marchand dit attendre plusieurs dizaines de milliers de visiteurs pour la visite du pape à Québec.

Selon les estimations, la visite papale au Québec coûtera environ 3 millions de dollars.

Cependant on s'attend à ce qu'elle engendre des retombées économiques de l'ordre de 5 millions.