11 projets reliés au fonds écoresponsable à Rimouski en 2021

Les élus de Rimouski siègent lors du conseil municipal du 8 septembre 2020.

La Ville de Rimouski détaille les 11 initiatives environnementales qui seront réalisées en 2021 dans le cadre du fonds affecté aux projets écoresponsables.

Le fonds de 250 000 $ est reconduit pour une troisième année consécutive.

Parmi les projets approuvés par les élus, mentionnons la conversion du garage municipal de Rimouski-Est et du bâtiment des Services des loisirs et de l'urbanisme, aux coûts respectifs de 30 000 $ et 50 000 $. « On parle de convertir les systèmes de chauffage présentement au mazout vers un système électrique, précise le conseiller municipal du district de Sainte-Odile, Grégory Thorez. Ce sont des projets qui ont un impact non négligeable. »

L’optimisation énergétique des bâtiments, pour 60 000 $, et la phase 2 de l’inventaire de la foresterie urbaine, pour 40 000 $, seront également réalisées dans les prochains mois.

La Ville mettra aussi sur pied un inventaire des émissions de gaz à effet de serre générées par les bâtiments et les véhicules municipaux. 20 000 $ seront affectés à cette initiative.

En nouveauté, quatre bacs à marée seront installés à différents endroits en bordure des plages rimouskoises. Les emplacements n’ont pas encore été confirmés. Les bacs seront fabriqués en bois et les citoyens pourront y déposer des déchets trouvés sur le sol.

« Le but c’est d’impliquer aussi la population dans la démarche. Ce sont tout simplement des bacs où on peut ramasser les déchets qu’on trouve sur la plage et les déposer là. Ils seront ramassés pour être disposés, recyclés, compostés ou enfouis. Ça évite de polluer la mer. »

Grégory Thorez, conseiller municipal du district de Sainte-Odile

Enfin, des barils à pluie au coût de 25 $ seront distribués à la population qui désire récupérer l’eau de pluie.

• Conversion du système de chauffage du garage municipal de Rimouski-Est (30 000 $)

• Conversion du bâtiment des Services des loisirs et de l’urbanisme (50 000 $)

• Optimisation énergétique des bâtiments (60 000 $)

• Inventaire des émissions de gaz à effet de serre (20 000 $)

• Inventaire de la foresterie urbaine (phase 2) (40 000 $)

• Mise en œuvre du bannissement de plusieurs sacs de plastique à usage unique (15 000 $)

• Mise en œuvre de la réglementation limitant la marche au ralenti des véhicules à moteur à combustion (10 000 $)

• Déploiement de la collecte des matières compostables aux immeubles de 13 logements et plus (5 000 $)

• Poursuite de la démarche de réduction de l'utilisation des plastiques à usage unique (8 000 $)

• Installation de bacs à marée en bordure de certaines plages (6 000 $)

• Distribution de barils récupérateurs d’eau de pluie à prix réduit (6 000 $)