40 000 $ cet été pour combattre la berce du Caucase et la berce sphondyle

berce commune_opt

Un investissement d'au moins 20 000 $ par année pour lutter contre la berce du Caucase et la berce sphondyle au Bas-Saint-Laurent.

Le Collectif régional de développement investit 60 000 $ sur trois ans pour contrôler les deux plantes envahissantes pouvant causer des brûlures cutanées.

Pour l'été 2020, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent ajoute un montant de 20 000 $ qui pourrait être reconduit pour les deux années suivantes.

L'investissement permettra l'arrachage des plants avec extraction de la racine et la coupe des fleurs.

L'opération est une réussite dans certaines parties de la région puisque la berce du Caucase est de moins en moins présente. Cette plante se retrouve dans plusieurs des huit MRC du territoire.

Par contre, la Vallée de La Matapédia est toujours touchée de plein fouet par la propagation rapide de l'autre plante envahissante, la berce spondyle.

Les citoyens qui constatent la présence de berce spondyle doivent éviter d'arracher eux-mêmes les plants et plutôt communiqué avec l'Organisme de bassin versant Matapédia-Restigouche (OBVMR) qui a l'expertise pour lutter contre cette espèce.

spacer