Achalandage en deçà des attentes au Cinéma Figaro d'Amqui

cinéma

Le retour de l'achalandage se fait au ralenti au Cinéma Figaro d'Amqui. La directrice, Marie-Michèle Voyer, croit que les spectateurs sont craintifs à l'idée de retourner au cinéma.

Par exemple, à son premier week-end en salle, le film américain à gros budget Tenet a attiré seulement une trentaine de personnes. Avec les mesures sanitaires mises en place, le cinéma aurait pu accueillir 250 personnes lors des cinq représentations du long-métrage.

« Ça aurait dû faire courir les foules. C’est un film qui a été reporté plusieurs fois aussi, donc peut-être que cela a créé une certaine confusion. J’ai lu certains commentaires sur les médias sociaux comme quoi les gens n’étaient pas intéressés à porter le masque tout le long du film, mais, dès que les clients sont assis, ils peuvent retirer leur masque. C’est un peu comme au restaurant. »

Marie-Michèle Voyer, directrice du Cinéma Figaro

Accédez à toute l'information d'ici et partout au Québec dans notre dossier spécial Covid-19.
spacer