Baisse marquée de l'achalandage à la traverse Matane-Côte-Nord

Saaremaa

Le nombre de passagers à la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout a diminué de plus de 40 % durant la période estivale par rapport à l'an dernier.

De juin à août 2019, les traversiers qui se sont succédés ont transporté 48 500 personnes, comparativement à 84 500 pour la même période en 2018.

Le nombre de véhicules à bord a également diminué, passant de 38 000 à 22 000.

La Société des traversiers du Québec (STQ) attribue cette baisse d’achalandage à la la taille des différents navires.

« La capacité du Félix-Antoine-Savard est de 70 véhicules et de 376 personnes, contrairement au F.-A.-Gauthier qui a une capacité de 180 véhicules et 800 personnes. Lorsque le Saaremaa, qui a un gabarit semblable à celui du F.-A.-Gauthier, a été mis en service à la mi-juillet, les chiffres d’achalandage ont commencé à se ressembler beaucoup plus. »

Alexandre Lavoie, porte-parole de la Société des traversiers du Québec

Rappelons que le F.-A.-Gauthier devrait être de retour au début de l’hiver.

Pendant ce temps, les autres traverses de l’Est-du-Québec, soit Rivière-du-Loup-Saint-Siméon et Trois-Pistoles-Les Escoumins, ont enregistré des records d'achalandage.