Budget 2019: Guy Caron énonce ses attentes

Guy Caron en chambre

En vue du quatrième budget du gouvernement Trudeau, le député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les-Basques espère que ce dernier tiendra compte de plusieurs enjeux régionaux.

Guy Caron souhaite que du financement soit alloué pour la mise en place d'un programme d'infrastructures cellulaires en milieu rural. 

Selon lui, beaucoup d'argent est débloqué pour l'internet, mais trop peu pour la connectivité cellulaire.

11 des 39 municipalités de la circonscription disent avoir un accès faible ou manquant.

Il souhaite également que le budget prévoit des compensations pour les producteurs agricoles suite à l'accord de libre-échange.

Le maire de Rimouski espère du financement pour les brise-glaces

Si Marc Parent affirme que Rimouski n'est pas touchée par les enjeux de la téléphonie cellulaire, il espère que le budget fédéral comprendra de nouveaux investissements pour renouveler la flotte de brise-glaces de la Garde côtière.

Selon lui, la flotte vieillissante n'est pas suffisante pour prévenir et briser les embâcles.

Il se dit préoccupé par la situation puisque le port de Rimouski doit régulièrement faire appel à des brises-glace pour assurer la livraison des marchandises en période hivernale.

« Depuis des années, le gouvernement du Canada néglige de refaire sa flotte de brise-glaces. C’est une situation préoccupante et j’espère vraiment qu’il pourra annoncer des investissements importants dans ce domaine. »

Marc Parent, maire de Rimouski

Marc Parent lors de la séance du conseil municipal du 18 mars | Photo Maude Parent, journaliste Bell Média