Centre administratif de la MRC à Amqui: la discorde s'envenime

La préfet de la MRC de La Matapédia Chantale Lavoie et le maire d'Amqui, Pierre D'Amours.

Le litige opposant la Ville d'Amqui à la MRC de La Matapédia s'envenime. La Ville a retenu les services d'un cabinet d'avocats de Montréal pour faire valoir ses revendications.

Le conseil municipal réagit ainsi à un recours judiciaire déposé par la MRC au cours des dernières semaines. Malgré la possibilité d'une facture salée pour les contribuables amquiens, le maire, Pierre D'Amours, n'a eu d'autre choix que d'aller de l'avant.

« On ne l’aurait pas souhaité évidemment. On aurait souhaité qu’on puisse avoir une entente qui reconnaît le respect de nos règlements de taxation, mais on n’en est pas là. »

Pierre D'Amours, maire d'Amqui

Le maire D'Amours précise qu'une demande d'aide financière a été adressée à l'Union des municipalités du Québec (UMQ) afin d'éponger une partie des coûts reliés à cette démarche.

Rappelons que les deux parties ne s'entendent pas sur les termes d'une entente, signée en 2016, concernant la construction du centre administratif de la MRC.

Créneau Écoconstruction Bas Saint-Laurent

spacer