COVID-19: 19 nouveaux cas et un décès au Bas-Saint-Laurent

Covid-19

La hausse de nombre de nouveaux cas de COVID-19 se poursuit au Bas-Saint-Laurent. 19 infections supplémentaires ont été recensées, ce qui porte le bilan régional à 657 depuis le début de la pandémie.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux confirme qu’une 14e personne a également succombé à la maladie. Il s’agit d’un résident des Bâtisseurs de Matane.

En dépit de cette situation, aucun nouveau cas n’a été rapporté à cette résidence dont l’éclosion a touché 89 personnes.

Un nouveau cas chez un travailleur a toutefois été rapporté à la Résidence des Sages, aussi à Matane. 25 personnes ont contracté le virus dans ce milieu d’hébergement.

La majorité des nouveaux cas rapportés dans les 24 dernières heures, soit 12, ont été déclarés dans la MRC de Rimouski-Neigette. Les MRC de La Mitis et du Témiscouata en compte respectivement trois et deux.

537 Bas-Laurentiens sont considérés comme rétablis et 573 tests de dépistage ont été réalisés jeudi.

Une situation préoccupante à Rimouski

La Direction de la santé publique du Bas-Saint-Laurent s’inquiète de la propagation de la COVID-19 dans la MRC de Rimouski-Neigette, où 63 % des nouveaux cas de la région ont été enregistrés.

Ces infections sont toutes en lien avec des soirées tenues au bar La P’tite Grenouille et à des soirées privées. La direction du bar a d'ailleurs annoncé sa fermeture temporaire vendredi matin sur sa page Facebook.

Selon le directeur régional de la santé publique, le Dr Sylvain Leduc, les enquêtes épidémiologiques démontrent que le nombre de rassemblements est à la hausse sur le territoire depuis les dernières semaines.

« Les enquêtes en cours nous indiquent que de nombreux partys mettant en présence des jeunes se sont tenus sur le territoire dans les dernières semaines, peut-on lire dans un communiqué. Cette recrudescence de rassemblements est inquiétante parce qu’il s’agit des événements excessivement propices à la transmission du virus. »

Le Dr Leduc lance un appel à la vigilance dans le secteur. La population est invitée à surveiller ses symptômes et à limiter ses contacts.

spacer